Les alternatives

bac_resultats_echec_alternatives

Préparé ou au pied du mur, ce n’est pas la fin du monde ! On se reprend et on étudie les différentes alternatives.

Redoubler

Si vous ne travaillez pas plus dur qu’avant, cela sera simplement une perte de temps. Si cela est possible, changez d’établissement. Votre redoublement sera d’autant plus profitable. Un second échec n’est pas décisif, mais si votre moyenne passe sous la barre des six, il est préférable de vous réorienter. Alors pourquoi ne pas allier études et expériences professionnelles ?

Pour les Bacs Pro, une expérience professionnelle de trois ans au niveau d’un ouvrier qualifié, dans le domaine du diplôme visé donne droit au diplôme.

Changer d’orientation

Se tromper n’est pas dramatique. Si votre orientation ne vous convient plus, des solutions existent.

La candidature libre

Elle reste réservée à des personnes qui y sont contraintes, particulièrement motivées et organisées.

Flash Bac Pro

La validation des acquis de l’expérience (VAE)
Trois années consécutives d’expérience professionnelle dans la vie active, vous permettent de valider votre diplôme. Le poste doit au moins valoir celui d’un ouvrier qualifié.
Pensez à faire certifier vos acquis et votre expérience !

Autres solutions

Vous pouvez tenter les cours par correspondance du CNED (Centre National d’Enseignement à Distance). Le DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) se prépare à l’Université entre octobre et juin et permet d’étudier sans le Bac dans les domaines des Sciences (DAEU B) et Lettres (DAEU A). Pour s’inscrire, il faut soit avoir plus de 24 ans, soit 20 ans au mois d’Octobre et deux années d’interruption de scolarité.

Dernière possibilité

Certaines écoles privées proposent des formations d’enseignement supérieur sans le Bac, pour préparer un BTS souvent dans le secteur tertiaire : commerce, tourisme, comptabilité.

Cette rubrique a été rédigée en partenariat avec l’ONISEP.